principe d’adaptation ou de mutabilité

Principe (ou règle) en vertu duquel la personne en charge d’un service public peut et, parfois, doit modifier ses règles d’organisation ou de fonctionnement en vue de le rendre plus efficace ou plus attractif.

CE, Sect., 27 janvier 1961, Vannier ▼

Conseil d'État

 

 Pour accéder (gratuitement) à ce contenu, veuillez vous identifier ou vous inscrire.