pouvoir de moduler dans le temps les effets d’un changement de la règle jurisprudentielle